All Press Releases

Bénéfice net en hausse de 26% en euro et 35% en devise locale au second trimestre par rapport à l'année précédente


Ventes du Groupe en baisse de 8% au deuxième trimestre à 4,0 milliards d'euros mais inchangées en devise locale; bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels en hausse de 7% à 135 millions d'euros (augmentation de 16% en devise locale); bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels en hausse de 26% à 87 millions d'euros (augmentation de 35% en devise locale).

Chéserex, Suisse, Jul 23, 2003 

Faits marquants:

  • Ventes du Groupe en baisse de 7% au premier semestre à 7,9 milliards d'euros (augmentation de 1% en devise locale); bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels en baisse de 2% à 248 millions d'euros (augmentation de 8% en devise locale); bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels en hausse de 11% à 152 millions d'euros (augmentation de 21% en devise locale).
  • Frais généraux opérationnels du Groupe en baisse de 15% au deuxième trimestre (6% en devise locale) grâce à un contrôle efficace des dépenses dans tous les secteurs d'activité, entraînant encore une amélioration de la productivité.
  • Levier opérationnel au niveau du Groupe en amélioration au deuxième trimestre, comme en témoigne la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels de 16% pour un chiffre d'affaires inchangé, le tout en devise locale.
  • Flux de trésorerie de l'activité opérationnelle,multiplié par trois à 185 millions d'euros durant le premier semestre 2003, contre 6,6 million d'euros l'an passé.
  • Endettement net réduit de 672 millions d'euros sur un an, un recul de 36% à 1,2 milliards d'euros.
  • Ajilon a réduit sa baisse de chiffre d'affaires au deuxième trimestre et a nettement amélioré sa rentabilité.
  • Le bénéfice d'exploitation selon les normes comptables US GAAP pour le premier semestre 2003 s'élève à 246 millions d'euros (2002 : 252 millions d'euros) et le bénéfice net pour la même période s'élève à 150 millions d'euros (2002 : 136 millions d'euros).
  • Les effets de change diminuent le chiffre d'affaires, le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels et le bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels de 8%, 9% et 9% respectivement au second trimestre.

 

Commentant les résultats, Jérôme Caille, Directeur Général du Groupe Adecco, a déclaré:
«Je suis une fois de plus satisfait des résultats obtenus ce trimestre. L'amélioration du levier opérationnel d'Adecco Staffing constatée au trimestre précédent s'est étendue à l'ensemble du Groupe:  Le chiffre d'affaires est resté inchangé en monnaie locale, néanmoins nous sommes parvenus à améliorer le bénéfice d'exploitation de 16%.
L'environnement économique demeure très difficile et la croissance des ventes aléatoire. Nous avons néanmoins réagi de manière appropriée en poursuivant les efforts de réduction des dépenses entrepris au premier trimestre.Les bons résultats de ce trimestre ont été atteints grâce aux efforts d'une équipe exceptionnelle de collaborateurs à travers le monde, et je tiens à les féliciter pour leur engagement dans cet environnement difficile.»
 
 
Chiffre d'affaires
Les ventes du Groupe sont restées stables en devise locale au deuxième trimestre à 4'034 millions d'euros, mais traduites en euro, elles ont diminué de 8% du fait de l'évolution défavorable des taux de change.
La division Adecco Staffing, qui génère 89% des ventes du Groupe, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 1% en devise locale. Le chiffre d'affaires a augmenté en Espagne, aux Etats-Unis et au Japon. En Europe, les parts de marché ont progressé.
En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a augmenté de 5%, dopé par les Etats-Unis où il a affiché une hausse de 6%.
Dans la zone Asie/Pacifique, les ventes ont progressé de 11% globalement et de 12% au Japon.
 
Les ventes de la division Ajilon Professional, qui représentent 10% du chiffre d'affaires du Groupe, ont reculé de 6% en devise locale (moins 18% en euro), mais l'écart du chiffre d'affaires en comparaison de 2002 s'est encore réduit.
 
Les ventes de la division LHH/Career Services ont diminué de 5% en devise locale (moins 21% en euro), un recul inférieur aux 8% enregistrés au premier trimestre. Cette division représente 15% du bénéfice du Group.
 
Marge brute
Dans l'ensemble, les marges brutes sont restées sous pression ce trimestre, mais leur érosion s'est atténuée en comparaison au premier trimestre. Au niveau du Groupe, la marge brute a cédé près de 0,7% à 17,1%, contre 17,8% au deuxième trimestre 2002.
De cette différence, 0,2% résultent d'effets de change. Aucun impact ne découle de changements de structures d'activités entre divisions. Le recul des honoraires moyens générés par le placement permanent s'élève à 0,1% de la différence, et la diminution des marges enregistrée par l'activité de  personnel temporaire pour 0,4% (0.3% sont à mettre au compte de Adecco Staffing US, qui a dû faire face à des coûts supplémentaires en relation avec le «workers compensation» et l'assurance chômage, bien que ceux-ci se soient tenus à un niveau plus bas qu'au premier trimestre et
0,1% provient de tous les autres changements, notamment l'évolution de la répartition entre des activités à marges différentes). 
 
Charges d'exploitation
Le Groupe a réduit ses charges d'exploitation de 6% ce trimestre, mesurées en devise locale, et de 15%, traduites en euro. Le ratio charges d'exploitation/chiffre d'affaires a été amélioré ce trimestre à 13,8% en comparaison de 14,9% l'an passé. Le personnel a été réduit d'environ 3'000 (-10%) équivalents plein temps (EPT) par rapport à juin 2002, malgré un volume d'affaires pratiquement inchangé et le maintien du réseau de succursales, ce qui se traduit par une amélioration de la productivité. Par ailleurs, un contrôle strict de toutes les autres charges d'exploitation a été maintenu.
 
Bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels
Le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels du trimestre a atteint 135 millions d'euros, en hausse de 16% en devise locale, soit un pourcentage du chiffre d'affaires de 3,4%, 0,5% de plus que l'an passé. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels traduit en euro a augmenté de 7% en raison de fluctuations défavorables des taux de change.
 
Bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels
Le bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels du trimestre a augmenté de 35% par rapport à l'année passée en devise locale pour s'établir à 87 millions d'euros.
Les charges financières ont diminué de 12 millions d'euros grâce à la réduction de l'endettement et au transfert de la comptabilisation des charges bancaires de la rubrique charges financières à la rubrique charges d'exploitation au deuxième trimestre. Cette opération a réduit les charges financières et augmenté les charges d'exploitation par rapport à 2002, de 4,0 millions d'euros au deuxième trimestre et de 4,0 millions d'euros au premier semestre.
La provision pour taux d'imposition a été ramenée à 27% ce trimestre contre 29% au deuxième trimestre 2002.
Le bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels traduit en euro a progressé de 26%.
 
 
Endettement net et flux de trésorerie
L'endettement net, comprenant les éléments hors bilan, s'élevait à 1'184 millions d'euros en fin de trimestre. Il s'agit là d'une réduction de 107 millions d'euros durant le trimestre et de 672 millions d'euros sur un an, soit un recul de 36%. Le fort flux de trésorerie de 97 million d'euros dégagé par l'exploitation durant le deuxième trimestre 2003 a contribué à cette réduction.
 
Impact des devises
Depuis le début 2003, Adecco présente ses résultats en euro. Ceux-ci ont été défavorablement influencés par les fluctuations de change, en raison du raffermissement de l'euro face à la plupart des monnaies, mais surtout vis-à-vis du dollar US, comparé au deuxième trimestre de l'an passé.  Les effets de change ont ponctionné les ventes de 8% ainsi que le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels et le bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels de 9%.
 
«Le fort flux de trésorerie de 185 millions d'euros qui a triplé en comparaison avec l'année précédente a  contribué à la réduction de l'endettement net, commente Félix Weber, Directeur financier du Groupe Adecco. La gestion du fonds de roulement a été efficace et le ratio d'encaissement des créances a été maintenu ce trimestre à 58 jours comme l'année passée. Nous avons encore réduit notre structure de coûts de 6% en devise locale et amélioré la productivité.»
 
Division Adecco Staffing
Adecco Staffing est numéro 1 mondial et se classe au premier rang dans 11 des 13 principaux marchés de l'emploi temporaire.
Le principal progrès réalisé ce trimestre dans cette division a été l'extension du levier opérationnel: sur une hausse du chiffre d'affaires de 1% en devise locale, le bénéfice a progressé de 9% (baisse de 6% et hausse de 3% respectivement, traduits en euro), en dépit des pressions exercées sur la marge brute.
 
  •          Les ventes ont reculé de 3% chez Adecco France, mais la rentabilité s'est améliorée grâce, essentiellement, à une réduction des coûts tout en maintenant le réseau d'agences.
  •          Adecco USA a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% en devise locale (moins 15% en euro), mais sa rentabilité a encore souffert d'une hausse des coûts salariaux «workers' compensation» et des coûts liés à l'assurance chômage. Les charges étaient similaires à celles de l'an passé.
  •          Le chiffre d'affaires d'Adecco UK a augmenté de 6% et le bénéfice de 78% en devise locale (moins 6% et plus 60% respectivement en euro), grâce à l'ouverture avec succès de nouvelles agences.
  •          Adecco Japon a gagné des parts de marché avec des ventes en progression de 12% en devise locale (moins 2% en euro). Son levier opérationnel s'est reflété dans une hausse de 31% du bénéfice en monnaie locale (plus 14% en euro).
  •          Adecco Italie a vu son chiffre d'affaires reculer de 1% en euro, tout en maintenant le niveau élevé de ses parts de marché.
  •          En Allemagne, un des marchés porteurs pour l'avenir, les ventes ont cédé 6%, mais la rentabilité a nettement augmenté en comparaison de l'année passée. Nous avons également continué à jouer un rôle moteur pour obtenir un cadre réglementaire plus favorable.
  •          Adecco Espagne, avec 28% de part de marché, se classe une nouvelle fois en tête de notre palmarès: le chiffre d'affaires a progressé de 8% et la marge brute de 13%, les frais généraux ont diminué de 11% et le bénéfice a augmenté de 64%.
 
Division Ajilon Professional
Ajilon Professional est numéro 3 mondial en matière de recrutement et services spécialisés.
Les ventes du trimestre se sont établies à 393 millions d'euros et le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels a atteint 16 millions d'euros, soit une rentabilité du chiffre d'affaires de 4,1%.
Le redressement de la rentabilité de cette division est désormais fermement assuré suite à l'accent mis l'année passée sur la réduction des coûts. Le bénéfice opérationnel du trimestre a triplé par rapport à l'an passé en devise locale.
 
Division LHH/Career Services
Lee Hecht Harrison (LHH) occupe le deuxième rang mondial des services d'outplacement et de gestion de carrière.
 
Cette division a réalisé 15% du bénéfice du Groupe pour seulement 2% de son chiffre d'affaires au premier semestre.
L'amélioration du marché de l'emploi aux Etats-Unis a entraîné un repli cyclique de la demande de service d'outplacement, ce qui s'est traduit par une baisse des ventes de 5% en monnaie locale (moins 21% en euro). Les frais d'exploitation ont été réduits de 3% (moins 20% en euro), ce qui a permis de limiter le recul du bénéfice à 7% en devise locale (moins 24% en euro) à 17 millions d'euros.
 
 
Division jobpilot / e-HR Services
Jobpilot a réalisé des résultats positifs dans la plupart des pays. Nous continuons de développer avec succès les synergies avec les sociétés du Groupe Adecco. 
 
Développement technologique
Notre nouvelle technologie basée sur Internet (AdeccoWeb), un des principaux moteurs de l'amélioration de notre productivité, nous procure un avantage concurrentiel. Après avoir achevé avec succès sa mise en route au Royaume-Uni et en France, nous avons poursuivi son extension dans les autres pays européens.
Cette technologie modifie de façon radicale le mode de fonctionnement de nos agences. Elle offre aux clients et aux candidats un accès direct en ligne et permet aussi à nos agences d'échanger en temps réel les informations concernant les clients et les candidats. Nos bases de données communes gèrent désormais plus de cinq millions de candidats.
 
Perspectives
Dans l'environnement actuel très compétitif, le Groupe Adecco continuera à porter ses efforts sur les paramètres qui peuvent être contrôlés : amélioration de la productivité et du levier opérationnel par des actions énergiques au niveau des ventes et du marketing, renforcement du contrôle des coûts et poursuite des investissements dans le développement de nos collaborateurs et de la technologie.
 
 
Résultats US GAAP
 
Pour les six mois clos le 29 juin 2003, le Groupe Adecco enregistre, conformément aux principes comptables américains généralement acceptés (US GAAP), un chiffre d'affaires de 7,9 milliards d'euros, un bénéfice d'exploitation de 246 millions d'euros, comprenant 2 millions d'euros d'amortissement d'actifs incorporels, et un bénéfice net de 150 millions d'euros.
 
Selon Félix Weber, Directeur financier, «Adecco continue à considérer le bénéfice d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels et le bénéfice net avant amortissement des actifs incorporels comme étant les indicateurs les plus pertinents permettant de mesurer la capacité financière du Groupe; la Direction est d'avis que ces indicateurs représentent la meilleure mesure de la performance opérationnelle du Groupe».
 
 
 
Les informations contenues dans ce communiqué de presse, exception faite des informations historiques, doivent être considérées comme prospectives et donc sujettes à modification. Les résultats qu'enregistrera effectivement le Groupe Adecco sont donc susceptibles de différer de ceux présentés ici en raison de certains facteurs, comme indiqué dans le formulaire 20-F rédigé par le Groupe Adecco conformément au Securities Exchange Act de 1934. À titre d'exemple, le résultat d'exploitation de la société peut différer matériellement de ceux annoncés dans les états anticipatoires du fait, notamment, de la capacité de la direction à mettre en place ses stratégies de croissance et opérationnelles, de l'impact des variations des taux de change et des taux d'intérêt, de la conjoncture économique, des changements de loi ou de réglementation des pays où la société opère, de l'instabilité des marchés domestiques et étrangers, de la capacité du Groupe Adecco à obtenir des crédits commerciaux et des changements en général d'ordre politique, économique ou commercial des pays où la société opère. Par ailleurs, la valeur des titres de la société peut varier de temps à autre en fonction des résultats d'exploitation du Groupe Adecco, de ceux dégagés par les autres prestataires de services en ressources humaines et, d'une manière générale, en fonction de l'évolution  des performances des grandes places financières.
 
 
Adecco S.A. fait partie des 500 plus grandes sociétés mondiales classées par Forbes et est le leader mondial de l'industrie du travail temporaire et des ressources humaines. Grâce à son réseau de 28'000 employés et de 5'800 bureaux et agences, répartis dans 65 territoires à travers le monde, le Groupe Adecco met en contact chaque jour 650'000 intérimaires avec ses clients. Domicilié en Suisse et dirigé par une équipe multinationale ayant une parfaite connaissance des différents marchés internationaux, le Groupe Adecco offre à ses clients, entreprises et employés qualifiés, un éventail unique de services en ressources humaines et de solutions flexibles en matière de personnel.
 
Le Groupe comprend quatre divisions: Adecco Staffing, Ajilon Professional, LHH Career Services et jobpilot e-HR Services. Adecco Staffing se concentre sur des solutions flexibles en matière de personnel pour les industries mondiales qui comprennent des secteurs tels que l'automobile, les banques, l'électronique, la logistique et les télécommunications. Ajilon Professional regroupe les activités spécialisées dans les professionnels très qualifiés. LHH Career Services comprend l'ensemble des services d'outplacement et de gestion de carrière. jobpilot e-HR se concentre sur les activités de recrutement en ligne.
 
Adecco S.A. est enregistrée en Suisse et est cotée à la bourse suisse (ADEN / opérations sur
Virt-x : 1213860), à la bourse de New York (ADO) et au Premier Marché d'Euronext (12819).
All Press Releases
download.success
Unfortunately, it seems that we had a small technical problem. Can you try your luck again?