All Press Releases

Adecco SA enregistre un chiffre d'affaires de CHF 25,1 milliards


Adecco SA enregistre un chiffre d'affaires de CHF 25,1 milliards, un bénéfice avant amortissement de CHF 362 millions, un flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles de CHF 647 millions et une diminution des dettes nettes de CHF 553 millions pour l'exercice 2002

Chéserex, Suisse, Feb 5, 2003 

Faits marquants:
 
Quatrième trimestre
  • Progression des ventes du groupe de 3%, augmentation des ventes de Adecco Staffing de 5% et 12% pour Adecco Staffing USA (tous ces résultats sont en devise locale)
  • Le bénéfice avant amortissement est de CHF 40 millions ce résultat comprenant l'impact négatif d'une hausse des provisions pour créances douteuses, une charge pour «workers compensation» et frais de réorganisation
  • Le flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles s'élève à CHF 359 millions
 
Exercice 2002
  • Contraction des ventes du groupe en comparaison avec l'année dernière de 3%  (en devise locale)
  • Amélioration des résultats trimestriels par rapport à l'année dernière, notamment durant le dernier trimestre
  • Augmentation des parts de marché en France
  • Progression de 15% du chiffre d'affaires de Lee Hecht Harrison, avec des bénéfices en augmentation de 14% en devise locale
  • Amélioration de la gestion des coûts et de la productivité - diminution de 1'000 postes de travail depuis l'année dernière et ce malgré l'acquisition de jobpilot et le maintien des capacités du réseau d'agences
  • Durée de rotation des créances résultant de prestations de services (DSO) réduite de 3 jours ou 5%
  • Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles s'élève à CHF 647 millions
  • Le montant net des dettes a diminué de CHF 553 millions pour s'établir à CHF 2047 millions
  • Un dividende de CHF 0,60 par action sera proposé lors de l'Assemblée Générale
  • Changement de la devise comptable du franc suisse à l'euro prévu pour le début de l'année 2003
 
CHESEREX, SUISSE, 5 février 2003 - Adecco SA, leader mondial des ressources humaines, présente ses résultats financiers pour l'exercice clos le 29 décembre 2002. Les ventes du groupe se sont élevées à CHF 25,1 milliards, soit une baisse de 8% en CHF et 3% en devise locale. Le résultat d'exploitation de l'exercice 2002 s'élève à CHF 662 millions, enregistrant ainsi un recul de 44% en CHF et 40% en devise locale. Le résultat net avant amortissement s'élève à CHF 362 millions, soit un baisse de 48% en CHF et 44% en devise locale. Le groupe a enregistré un flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles de CHF 647 millions et cash-flow disponible [1] de CHF 499 millions. A la fin de l'année, le montant net des dettes avait diminué de CHF 553 millions.
 
Durant le quatrième trimestre, le groupe a enregistré des ventes de CHF 6,3 milliards, en hausse de 3% en devise locale, ainsi qu'un résultat d'exploitation de CHF 90 millions en recul de 56% en devise locale. Le résultat net avant amortissement s'est élevé à CHF 40 millions, soit un recul de 65% en devise locale. Adecco a augmenté ses frais pour créances douteuses à 0,6% des ventes en raison d'une augmentation du risque de crédit. De plus, le résultat a également été affecté par des frais spéciaux liés au «workers compensation» (assurance spécifique pour les Etats-Unis) suite à une récente augmentation des demandes de dédommagement de CHF 32 millions. Les frais de réorganisation ont également influencé le résultat trimestriel. Par ailleurs, la poursuite de l'appréciation du franc suisse a engendré un impact négatif de 5% sur les ventes et 2% sur les bénéfices.
 
«Durant cette année pleine de défis», commente Jérôme Caille, DG d'Adecco, «nous avons enregistré une augmentation séquentielle des ventes par rapport à l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de -9% durant le premier trimestre, -5% durant le deuxième trimestre,  -1% durant le troisième trimestre à +3% durant le quatrième trimestre. Nous avons réduit notre base des coûts et restructuré nos activités tout en maintenant intacte la capacité de notre réseau. Avec plus de 5'800 agences qui constituent le plus vaste réseau du secteur, nous sommes idéalement positionnés afin de tirer le meilleur parti des opportunités dans toutes les zones géographiques et bénéficier pleinement de la reprise économique. Nous avons entièrement révisé nos processus opérationnels afin d'accroître l'efficacité du front office comme du back office. En 2003, Adecco récoltera les fruits du travail de réorganisation effectué en 2002.»
 
«Le flux de trésorerie généré par Adecco et son bilan solide nous permettront de continuer à investir dans la croissance future en période de défit» a ajouté Felix Weber, Directeur financier. «Le cash-flow disponible généré cette année nous offrira la marge de manaeuvre nécessaire pour investir dans la croissance organique et dans un certain nombre d'acquisitions qui étayera notre stratégie. Nos priorités restent la gestion des fonds de roulement, le renforcement des contrôles internes et le maintien d'une base des coûts qui puisse créer un équilibre entre les opportunités de croissance à long terme et les pressions commerciales à court terme.»
 
Performance par division
 
Adecco Staffing enregistre un chiffre d'affaires de CHF 5,6 milliards au quatrième trimestre, soit une progression de 1% en CHF et 5% en devise locale par rapport à la même période de l'année précédente. Les bénéfices du quatrième trimestre ont subi l'impact négatif lié à des provisions. Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaires de la division a atteint CHF 22,1 milliards, soit un recul de 6% en CHF et 1% en devise locale par rapport à l'année précédente.
 
Les ventes d'Ajilon Professional pour le quatrième trimestre ont fléchi de 18% pour atteindre CHF 580 millions, soit une baisse de 13% en devise locale. Les quatre unités opérationnelles majeurs d'Ajilon, qui constituent 70% du chiffre d'affaires, ont continué à démontrer une bonne rentabilité. Les bénéfices ont néanmoins été influencés par des investissements stratégiques en terme de réorganisation dans les douze pays d'Europe continental, dans lesquels la direction entrevoit un potentiel important. Nous continuons à tabler sur des ventes mensuelles stables et Ajilon a maintenant adapté sa base des coûts afin d'augmenter sa rentabilité.
 
LHH Career Services enregistre un chiffre d'affaires de CHF 108 millions pour le quatrième trimestre, en baisse de 8% en CHF et inchangé en devise locale par rapport au quatrième trimestre 2001. Les marges bénéficiaires du quatrième trimestre ont poursuivi leur amélioration par rapport au troisième trimestre, ce qui a une fois de plus permis à cette division de contribuer positivement aux bénéfices en monnaie locale. Pour l'exercice 2002, le chiffre d'affaires de la division a augmenté de 15% en devise locale pour atteindre CHF 436 millions.
 
jobpilot e-HR enregistre un chiffre d'affaires de CHF 7 millions pour le quatrième trimestre et de CHF 21 millions depuis l'acquisition de jobpilot en mai 2002.
 
«Pour l'exercice 2002, la division Adecco Staffing a enregistré une croissance séquentielle encore plus rapide que le groupe», poursuit Jérôme Caille«Durant le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de cette division a augmenté de 5% et affiché une croissance positive, supérieure à l'année précédente dans huit des onze principaux marchés. La performance de l'équipe américaine a été particulièrement impressionnante au quatrième trimestre, avec une progression des ventes de 12% chez Adecco Staffing USA. Adecco Japon s'est également distingué par sa performance remarquable avec une hausse de 10% de son chiffre d'affaires pour le trimestre et 9% pour l'ensemble de l'exercice. Adecco Staffing Grande Bretagne a ouvert 50 nouvelles agences qui ont montré une performance positive en 2002. Adecco France a progressé au-delà du marché en 2002. En matière d'efficacité opérationnelle, Adecco Espagne s'est distingué en enregistrant une hausse du résultat opérationnel supérieure à 30% pour l'année 2002. Ajilon a poursuivi la réorganisation de sa structure de coûts pour mieux l'adapter au niveau courant des activités. Lee Hecht Harrison a également démontrer une performance remarquable, avec une hausse de 15% en devise locale par rapport à un exercice 2001 déjà excellent.»
 
Développement technologique
 
Dans le domaine de la technologie de l'information, la stratégie mondiale lancée par Adecco il y a cinq ans continue à porter ses fruits. Après l'Italie et l'Espagne, le groupe a déployé avec succès sa plate-forme de technologie web en France et l'étendra à 28 unités opérationnelles en 2003. A l'heure actuelle, les trois quarts de notre chiffre d'affaires sont gérés par des systèmes novateurs fonctionnant sur le web.
 
«Le partage des candidats entre les différentes agences nous permettra de générer des ventes supplémentaires auprès de nos clients et d'offrir de meilleures prestations à nos candidats» commente Jérôme Caille«Nos collaborateurs verront en outre leurs tâches administratives allégées et pourront consacrer davantage de temps aux clients et candidats eux-mêmes.»
 
Perspectives
 
«Malgré les incertitudes liées à l'évolution de l'économie mondiale, le renforcement de notre position dans les marchés clés ainsi que l'amélioration des parts de marché reste notre première priorité. Dans le cas d'une reprise économique, notre positionnement nous permettra d'exploiter pleinement cette situation. Dans un environnement économique morose, nous avons les systèmes en place afin de poursuivre nos réductions de coûts en conséquent.», indique Jérôme Caille.  
 
Changement de devise comptable
 
A partir de 2003, le groupe Adecco changera de devise comptable en passant du franc suisse à l'euro. Ce changement devrait réduire les effets des fluctuations monétaires sur les comptes de profits et pertes consolidés, sans toutefois les éliminer complètement. Il faut néanmoins mentionner que dans le rapport annuel 2002, dont la publication est prévue en avril 2003, les comptes consolidés apparaîtront en francs suisses. Le changement de devise comptable sera reflété dans les futurs résultats trimestriels et dans le rapport annuel 2003.
 
«En optant pour l'euro comme devise comptable, nous entendons supprimer une grande partie des fluctuation des effets de change dans nos résultats», explique Felix Weber, Directeur financier. «La part en euros de notre chiffre d'affaires et de nos dépenses est d'environ 50%, raison pour laquelle il est judicieux d'établir notre comptabilité dans cette devise. Certains chiffres clés du rapport annuel seront également indiqués en dollars et en francs suisses. Les états financiers d'Adecco SA, la holding suisse du groupe, continueront à être publiés en francs suisses.» 
 
 
 
Le Conseil d'Administration d'Adecco va soumettre à l'approbation des actionnaires un dividende de CHF 0.60 par action (CHF 1.00 in 2001) lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 16 avril 2003. Le dividende sera versé le 28 avril 2003 aux actionnaires enregistrés à cette date.
 
 
Résultats US GAAP
 
Pour les 12 mois clos au 29 décembre 2002, Adecco enregistre conformément aux principes comptables américains généralement acceptés US GAAP un chiffre d'affaires de CHF 25,1 milliards et un bénéfice net de CHF 354 millions comprenant CHF 8 millions d'amortissement d'actifs incorporels.
 
Selon Felix Weber, Directeur financier, «Adecco continue à considérer le bénéfice d'exploitation et le bénéfice avant amortissement comme étant les indicateurs les plus pertinents pour mesurer la performance financière de l'entreprise. Ils reflètent en effet notre performance opérationnelle, mais aussi notre capacité à financer la croissance et à distribuer des dividendes.»
 
Pour l'exercice fiscal 2002, Adecco a adopté le principe comptable SFAS No 142 et a cessé d'amortir le goodwill. Sur la base du test annuel de réduction de valeur «impairment», aucune charge de réduction de valeur n'a été comptabilisée en 2002.
 
 
Les informations contenues dans ce communiqué de presse, exception faite des informations historiques, doivent être considérées comme prospectives, et donc sujettes à modification. Les résultats qu'enregistrera effectivement la société sont donc susceptibles de différer de ceux présentés ici en raison de certains facteurs, comme indiqué dans le formulaire 20-F rédigé par la société conformément au Securities Exchange Act de 1934. À titre d'exemple, le résultat d'exploitation de la société peut différer matériellement de ceux annoncés dans les états anticipatoires du fait, notamment,  de la capacité de la direction à mettre en place ses stratégies de croissance et opérationnelles, de l'impact des variations des taux de change et des taux d'intérêt, de la conjoncture économique, des changements de loi ou de réglementation des pays où la société opère, de l'instabilité des marchés domestiques et étrangers, de la capacité de la société à obtenir des crédits commerciaux et des changements en général d'ordre politique, économique ou commercial des pays où la société opère. Par ailleurs, la valeur des titres de la société peut varier de temps à autre en fonction des résultats d'exploitation dégagés par les autres prestataires de services en ressources humaines et, d'une manière générale, en fonction de l'évolution des performances des grandes places financières.
Selon la revue américaine Forbes, Adecco SA  fait partie des 500 plus grandes sociétés actives à un niveau international et est le leader mondial de l'industrie du travail temporaire et des ressources humaines. Grâce à son réseau de 29 000 employés et de plus de 5 800 bureaux et agences, répartis dans 63 pays à travers le monde, Adecco met en contact chaque jour 650 000 intérimaires avec ses clients. Enregistrée en Suisse et dirigée par une équipe multinationale ayant une parfaite connaissance des différents marchés internationaux, Adecco offre à ses clients, entreprises et employés qualifiés, un éventail unique de services en ressources humaines et de solutions flexibles en matière de personnel.
 
Le groupe comprend quatre divisions: Adecco Staffing, Ajilon Professional, Career Services et e-HR Services. Adecco Staffing se concentre sur des solutions flexibles en matière de personnel pour les industries mondiales  qui comprennent des secteurs tels que l'automobile, les banques, l'électronique, la logistique et les télécommunications. Ajilon Professional regroupe une gamme inégalée de marques spécialisées dans les services professionnels de travail temporaire et de gestion. Adecco Career Services comprend l'ensemble des services d'outplacement et d'encadrement. e-HR se concentre sur les activités du groupe de recrutement en ligne.
 
Adecco SA est enregistrée en Suisse et est cotée à la bourse suisse (ADEN/Virt-x : 1213860), à la bourse de New York (ADO) et au Premier Marché d'Euronext (12819).
 
All Press Releases
download.success
Unfortunately, it seems that we had a small technical problem. Can you try your luck again?