All Press Releases

Adecco SA enregistre d'excellents résultats pour l'exercice 2001 dans une situation de marché difficile


Sur 12 mois, progression des ventes de 2%, à 27,2 milliards de francs suisses et de 5% en devise locale

Chéserex, Suisse, Feb 6, 2002 

Faits marquants de l'exercice

  • Sur 12 mois, progression des ventes de 2%, à 27,2 milliards de francs suisses et de 5% en devise locale
  • Au quatrième trimestre, contraction des ventes de 12% en francs suisses et de 7% en devise locale
  • Sur 12 mois, baisse du résultat d'exploitation de 5%, à 1,2 milliard de francs suisses et de 2% en devise locale
  • Au quatrième trimestre, baisse du résultat d'exploitation de 36% en francs suisses et de 32% en devise locale
  • Sur 12 mois, baisse de 6% du résultat avant amortissement du goodwill, frais de restructuration et éléments non récurrents à 702 millions de francs suisses et de 2% en devise locale
  • Sur 12 mois, production substantielle de trésorerie provenant des activités opérationnelles pour 1,4 milliard de francs suisses
  • Structure de la dette améliorée suite au remboursement de cette dernière
  • Le Conseil d'Administration proposera un dividende de 1 franc suisse par action

RESUME GROUPE

 Adecco SA, leader mondial des ressources humaines, présente ses résultats financiers pour l'exercice 2001. Les ventes du groupe ont progressé de 2%, pour atteindre 27,2 milliards de CHF et le résultat d'exploitation a baissé de 5%, à 1,2 milliard de CHF. En devise locale, les ventes ont progressé de 5% et le résultat d'exploitation a baissé de 2%, soit un impact négatif des effets de change de 3% sur les résultats du groupe. Le résultat avant amortissement du goodwill, frais de restructuration et éléments non récurrents a baissé de 6%, à 702 millions de CHF (baisse de 2% en devise locale). Sur 12 mois, le groupe enregistre une production substantielle de flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles de 1,4 milliards de francs suisses, qui ont été utilisé dans une large mesure au remboursement de la dette et aux investissements d'infrastructure.

Au quatrième trimestre, les ventes ont reculé de 12% (7% en devise locale), avec une baisse du résultat d'exploitation de 36% (32% en devise locale), reflétant le déclin qui s'est accentué durant ce trimestre dans les principaux marchés. Le résultat net avant amortissement du goodwill, frais de restructuration et éléments non récurrents est en recul de 37% (34% en devise locale). Au quatrième trimestre, les activités opérationnelles du groupe ont généré des flux de trésorerie à hauteur de 715 millions de CHF.

«Nous sommes très satisfaits que le Groupe termine l'année avec une croissance des ventes et un recul limité des résultats. Comme prévu, le volume d'activité s'est substantiellement réduit au quatrième trimestre, suite au ralentissement des économies internationales. Pour l'année, nos marges opérationnelles ont chuté de 30 points de base à 4,3%, avec une baisse des revenus qui a surpassé nos mesures préventives de réduction des coûts. En effet nous avons maintenu notre réseau d'agences afin d'être prêt pour le rebond du marché. » a commenté John Bowmer, Directeur Général d'Adecco. « Le ralentissement de la croissance a réduit les besoins de financement de l'activité et nous avons utilisé la trésorerie générée pour réduire l'endettement et améliorer l'équipement de nos agences. Nous démarrons 2002 avec une excellente situation de trésorerie, des agences bien équipées et une structure de la dette nettement améliorée.»

Performance par Division

En Octobre 2001, Adecco a annoncé la structure de sa nouvelle organisation en créant trois nouvelles divisions, à savoir la division Adecco Staffing, la division Ajilon Staffing and Managed Services et la division Career Services/e-Business.

Pour la division Adecco Staffing les ventes 2001 sont en progression de 3%, pour atteindre 23,5 milliards de francs suisses. Pour la division Ajilon Staffing and Managed Services les ventes sont en recul de 8% à 3,3 milliards de francs suisses, tandis que celles de la division Career Services and e-Business progressaient de 52% à 438 millions de francs suisses.

A titre de comparaison, la performance par ligne de produit est la suivante : les revenus classés précédemment sous la catégories des marques spécialisées sont en recul de 6% sur l'année à 3,3 milliards de francs suisses. Pour le quatrième trimestre, le recul est de 24% pour cette catégorie.

Performance par Région

Sur 12 mois, l'Amérique du Nord a enregistré des ventes de 7,6 milliards de francs suisses, en recul de 5% en devise locale et en francs suisses. Les ventes 2001 en Europe ont progressé de 5%, à 16,5 milliards de francs suisses. En devise locale, la région a enregistré une progression de 8%, indiquant à un effet de change négatif de 3%. Sur 12 mois, la région Asie-Pacifique a enregistré une croissance de 6% de ses ventes à 2,4 milliards de francs suisses. En devise locale, la progression des ventes est de 19%, indiquant que la région est fortement affectée par la dépréciation du yen japonais et du dollar australien par rapport au franc suisse. Les ventes 2001 dans la région Reste du Monde ont progressé de 22%, à 791 millions de francs suisses, avec une croissance de 30% en devise locale.

Au quatrième trimestre en devise locale, l'Amérique du Nord a enregistré une baisse des ventes de 17% et l'Europe une baisse de 6%. Les régions Asie-Pacifique et Reste du Monde ont des ventes en progression, respectivement de 12% et 27% en devise locale.

Commentaires

«Nous sommes très satisfaits de nos performances dans toutes les zones géographiques compte tenu des conditions de marché difficiles de l'année dernière», a précisé John Bowmer. «Les pays en croissance ont permis de compenser les marchés en recul et de garder les ventes et la volatilité du profit dans une fourchette acceptable. Dans notre portefeuille d'activités, celles à caractère anti- cyclique, comme Lee Hecht Harrison, ont atténué le recul du résultat d'exploitation et des marges. »

Perspectives

Reconnaissant la difficulté de prévoir l'évolution des économies à court terme, John Bowmer a indiqué :
«Si les expériences des ralentissements de ces vingt cinq dernières années se reproduisent, nous anticipons un premier trimestre difficile et peut être même un second trimestre, dans la mesure ou le premier semestre 2002 sera comparé à un fort premier semestre 2001. Bien qu'il n'y ait pas encore de signe, nous pensons que les reculs en volume sont au plus bas, que les marchés se sont stabilisés et nous anticipons une amélioration en milieu d'année. »

Prochain changement de direction

Klaus J. Jacobs se retirera de la présidence d'Adecco lors de la prochaine assemblée générale comme cela avait déjà été annoncé. John Bowmer, le directeur général du groupe depuis longtemps avec succès, lui succèdera comme président du groupe. Jérome Caille succèdera à John Bowmer en qualité de directeur général du groupe. Jérome Caille a été nommé président de la division Adecco travail temporaire en Octobre 2001, suite à sa réussite en qualité de directeur général de l'Italie depuis 1997. Dans ce pays, il a considérablement développé les activités avec une prise de part de marché sans égal avec les autres pays ou Adecco est implanté. John Bowmer a indiqué : « Jérome Caille est la personne idéale pour faire face au changements rapides de l'environnement du marché du travail. Je suis confiant qu'il fera en sorte qu' Adecco soit en parfaite condition pour atteindre ses objectifs. »
Un complément détaillé sur ce sujet suit ce communiqué.

Investissement dans le e-Recrutement

Adecco SA annonce aujourd'hui qu'il propose une offre amicale en numéraire pour l'achat de toutes les actions émises et en circulation de la société jobpilot AG. La plate-forme internet de jobpilot viendra ainsi compléter le large eventail de services offerts aujourd'hui par Adecco à travers son vaste réseau d'agences, créant ainsi un leader Européen de Career services en lignes. L'acquisition rapproche clairement les atouts d'Adecco - le leader mondial des services en ressources humaines - et jobpilot, fournisseur, parmi les plus novateurs, de 'full service' d'e-recruiting sur le web. « Cette acquisition s'inscrit parfaitement dans notre stratégie » commente Bernard Morel, président de la division des services de gestion de carrière et e-business. « Le Groupe Adecco confirme ainsi sa volonté d'innovation en matière de e-recruting, comme le témoignent les importants investissements en technologie des trois dernières années, ainsi que la récente restructuration du groupe en trois divisions qui va assurer notre réussite dans ce secteur de grande importance. Notre stratégie se fonde sur l'intégration de l'internet avec nos activités "traditionnelles" et sur la volonté d'offrir des nouveaux services de Ressource Humaines "Web-based", en se rapprochant ainsi de la réalisation de notre vision du "business on a browser". Jobpilot représente un excellent point de départ pour le développement de notre e-recruting, qui reste indiscutablement une priorité stratégique pour le Groupe Adecco." L'intégration d'Adecco et de jobpilot va générer d'importantes synergies en terme de revenus additionnels et d'economies d'échelle, grâce au cross-selling inter-divisions, à la rationalisation des investissements ainsi qu'à l'utilisation conjointe d'un réseau international.
Un complément détaillé sur ce sujet suit ce communiqué

Proposition de dividende du Conseil d'administration à l'Assemblée Générale

Le Conseil d'Administration d'Adecco va soumettre à l'approbation des actionnaires un dividende de CHF 1 par action (CHF 1 en 2000) lors de l'Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 17 avril 2002.

RESULTATS US GAAP

Pour les 12 mois clos au 30 décembre 2001, Adecco a enregistré selon les normes US GAAP un chiffre d'affaires de 27,2 milliards de CHF et une perte nette de 427 millions de CHF après amortissement du goodwill de 1,106 millions de CHF, et la comptabilisation de charges non récurrentes de 23 millions de CHF enregistrée durant le premier trimestre 2001, dont 15 millions de CHF de provisions au titre des investissements Internet et dont 8 millions de CHF (net d'impôts) au titre de l'effet cumulé du changement de normes comptables, résultant de l'adoption des Financial Accounting Standards Board Statement No. 133 amendé, "Accounting for Derivative Instruments and Hedging Activity".

Selon le Directeur Financier, Felix Weber,"Ce résultat net découle des méthodes comptables US GAAP et du choix d'Adecco d'amortir le goodwill sur 5 ans. Nous pensons que le résultat d'exploitation et le résultat avant amortissement du goodwill et frais de restructuration sont les deux indicateurs les plus pertinents pour mesurer la performance financière de la société. Ils reflètent en effet notre performance opérationnelle et notre capacité à financer la croissance et à distribuer des dividendes."

Le 20 juillet 2001, le FASB (Financial Accounting Standards Board) a publié deux nouvelles règles, le SFAS No. 141 adressant le traitement comptable des fusions (Business Combinations), et le SFAS No. 142 concernant le goodwill et les autres actifs immatériels. La règle requiert que le goodwill et les autres actifs immatériels dont la durée de vie est indéterminée ne soient plus amortis, mais soient sujet à une évaluation annuelle de réduction de valeur. Les actifs immatériels à durée de vie définie continueront d'être amortis sur leur durée de vie utile.

« L'adoption du SFAS 142 aura un impact significatif sur les futurs états financiers d'Adecco » a commenté Felix Weber. « En 2002, Adecco cessera l'amortissement de son goodwill existant, éliminant ainsi un amortissement du goodwill estimé à 850 millions de francs suisses par an. L'amortissement du goodwill pour l'exercice clos au 30 décembre 2001 était de 1,106 millions de francs suisses. Cet amortissement est présenté avant impôt dans les résultats financiers de l'exercice 2001. »

--------------------------------------
Les informations contenues dans ce communiqué de presse, exception faite des informations historiques, doivent être considérées comme prospectives, et donc sujettes à modification. Les résultats qu'enregistrera effectivement la société sont donc susceptibles de différer de ceux présentés ici en raison de certains facteurs, comme indiqué dans le formulaire 20-F rédigé par la société conformément au Securities Exchange Act de 1934. A titre d'exemple, les résultats d'exploitation de la société peuvent différer matériellement de ceux annoncés dans les états anticipatoires du fait, notamment : de la capacité de la direction à mettre en place ses stratégies de croissance et opérationnelles, de l'impact des variations des taux de change et des taux d'intérêt, de la conjoncture économique, des changements de loi ou de réglementation des pays où la société opère, de l'instabilité des marchés domestiques et étrangers, de la capacité de la société à obtenir des crédits commerciaux et des changements en général d'ordre politique ou économique ou de marché des pays ou la société opère. Par ailleurs, la valeur des titres de la société peut varier de temps à autre en fonction des résultats d'exploitation dégagés par les autres prestataires de services en Ressources Humaines et, d'une manière générale, en fonction de l'évolution des performances des grandes places financières.

Adecco est une des 500 "Forbes Companies" leader mondial des services en Ressources Humaines. Le réseau Adecco délègue désormais chaque jour 700.000 personnes en entreprises grâce à son réseau de 30.000 permanents et de plus de 6.000 bureaux et agences, répartis dans 58 pays à travers le monde.

De droit suisse, et dirigée par une équipe multinationale ayant une forte expertise des différents marchés internationaux, Adecco offre à ses clients, entreprises et personnels qualifiés, un éventail unique de services en Ressources Humaines et de solutions flexibles en matière de personnel.

Le groupe est structuré en trois divisions, Adecco Staffing, Ajilon Staffing & Managed Services; and Career Services/e-Business: le réseau Adecco Staffing intervient mondialement notamment dans les industries en transition, comme l'automobile, le secteur bancaire, l'électronique, la logistique et les télécommunications; Ajilon Staffing and Managed Services offre un éventail unique de services specialisés; Career Services/e-Business complète l'offre de service à 360° du groupe proposant des solutions haut de gamme de e-recruiting, executive search et outplacement.

_____________________________

Adecco SA est cotée sur les Bourses de Zurich (ADEN / négociation sur Virt-x: 1213860), de New York (NYSE ADO) ainsi que sur Euronext Premier Marché (12819).

All Press Releases